Même s’il est encore possible de travailler dans le secteur de la Petite Enfance sans diplôme (notamment en tant que nounou ou dans certaines crèches), il est de plus en plus conseillé de se prévaloir d’une formation reconnue dans le domaine de la petite enfance. C’est un gage de facilité dans la recherche d’emploi, c’est aussi un surcroît de professionnalisme. Dans les micro-crèches par exemple, ne peuvent être embauchés que des candidats diplômés a minima du CAP Petite Enfance.

formation petite enfance

Comment choisir sa formation initiale Petite enfance ?

Le secteur de la petite enfance a l’avantage d’être un secteur accessible à tous les niveaux d’études.

Le diplôme d’entrée, de niveau V, est le CAP Petite Enfance, diplôme d’État qui permet de travailler au contact des enfants en tant que nounou, assistante maternelle, ATSEM (Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles), auxiliaires ou agent de crèche, d’animateurs ou aide-éducateur en centres de loisirs. La formation CAP Petite Enfance est accessible sans pré-requis.

Ceux qui souhaitent poursuivre leurs études peuvent s’orienter vers l’autre diplôme de niveau V de la Petite Enfance, le diplôme d’État d’Auxiliaire de Puériculture, qui là non plus ne nécessitent pas de pré-requis.

Les titulaires d’un baccalauréat peuvent se présenter aux concours d’entrée des écoles d’EJE (Éducateur de Jeunes Enfants), d’ASS (Assistant de Service Social) ou d’Educateurs spécialisée, ou s’inscrire en formation de puériculture, de conseiller en économie sociale familiale ou en éducateur technique spécialisé, diplômes de niveau III minimum. La formation est de 3 ans généralement.

Ces diplômes donnent accès à des fonctions de responsable de section en crèche et de direction d’établissement. Ils peuvent être complétés par une formation Caferuis, qui permet de développer des compétences spécifiques relatives à l’encadrement susceptibles d’être mises en œuvre dans l’ensemble des secteurs de l’action sociale et médico-sociale.

La possibilité est souvent offerte pour toutes ces formations d’opter pour une formation continue ou en alternance. La formation à distance est également disponible en fonction des établissements ou du centre de formation. Plusieurs passerelles permettent de se réorienter vers ce secteur ou d’envisager une reconversion professionnelle.

Le choix de la formation dépend essentiellement du projet professionnel. Mais tous les métiers de la Petite Enfance sont actuellement très recherchés, parce que les besoins notamment liés aux ouvertures de crèche sont croissants, et que de nombreux professionnels, notamment assistantes maternelles, vont prochainement partir en retraite. Le manque de personnel qualifié est important. La petite enfance est donc un secteur d’avenir, la natalité en France se maintenant au niveau élevé de 800 000 naissances par an.

Comment se déroule les formations continues Petite enfance ?

Il est particulièrement important dans la Petite Enfance, plus que dans n’importe quel autre secteur et quel que soit son diplôme, de se former tout au long de sa vie.

La formation continue est essentielle, l’échange de bonnes pratiques et la remis en cause de ces pratiques professionnelles est indispensable pour toujours mieux s’occuper d’enfants.

ZAZZEN, avec son centre de formation attitré, l’Institut des Educateurs, travaille à la promotion des formations continues et initiales. L’Institut des éducateurs s’appuie sur la pédagogie active et encourage l’alternance entre les temps de travail et de formation. L’étroite collaboration entre ZAZZEN et l’IDE permet aux étudiants de trouver plus facilement des stages et des emplois leur permettant d’alterner les phases d’apprentissage et les expériences sur terrain.