Edito > Autres |

le magazen revient !

Article du 30 décembre 2014

le magazen revient !

Madame, Monsieur, Cher Parent, 

En faisant confiance à ZAZZEN pour la garde de vos enfants, à domicile via nos agences ou en crèche dans l'un des établissements de notre réseau, vous choisissez un partenaire d'éducation qui met leur épanouissement au cœur de ses préoccupations. 
Pour vous faire partager son approche, à vous parents, qui restez les premiers éducateurs de vos enfants, ZAZZEN a créé Le MagaZEN, un magazine que vous retrouverez désormais tous les mois au format électronique. A chaque numéro, découvrez l'interview d'un professionnel de l'enfance, un article sur la pédagogie active, une sélection de produits, de sorties, d'expositions… et des idées d'activités à réaliser avec vos enfants (le ZaZOOM). 
Au sommaire de ce numéro…  
A l'approche d'un inconnu, votre jeune enfant se réfugie dans vos bras… et entre « en crise » s'il est porté par des bras étrangers. Joël Vandemoëre, coordinateur de l'Institut des éducateurs, vous explique pourquoi et comment gérer « l'angoisse du 8e mois ». 
Votre enfant croit au Père Noël ? Pourtant, quand la rencontre réelle se fait, elle ne se passe pas toujours très bien. ZAZZEN vous dit comment éviter pleurs, crises et angoisses ! 
Dans ce numéro, ZAZZEN vous propose aussi des idées de cadeaux avec une sélection de jeux et de livres adaptés à l'âge de votre enfant… pour l'accompagner au mieux sur son chemin vers l'autonomie ! 
Enfin, le ZaZOOM vous donne des activités manuelles à réaliser avec les petits ou les plus grands et un moyen ludique de répondre de manière adaptée à leurs différentes envies : la boite à souhaits ! 

Bonne lecture !

Partager la newsletter

Interview > Autres |

l'angoisse du 8ème mois

Article du 29 décembre 2014

l'angoisse du 8ème mois
L'équipe du MagaZEN est allée à la rencontre de Joël Vandemoëre, EJE (Educateur de jeunes enfants) et coordinateur de l'Institut des éducateurs. Il a abordé pour nous « l'angoisse du 8e mois ».

MagaZEN : Qu'est-ce que « l'angoisse du 8e mois » ? Comment peut-on la définir ?  

Joël Vandemoëre :  Cette étape représente un des moments essentiels de la différenciation entre l'enfant et sa mère. En effet, il va prendre conscience que lui et sa maman sont deux personnes distinctes alors qu'il se voyait en symbiose parfaite avec elle depuis sa naissance. Cette révélation va le déstabiliser. A huit mois, l'enfant est désormais en mesure de reconnaître les visages familiers et les différencier les uns des autres. 

MagaZEN : Comment cela se caractérise-t-il chez l'enfant ?  

J.V :  L'enfant change de comportement. A l'approche d'un inconnu, il se réfugie dans les bras de ses parents. En revanche s'il est porté par des bras étrangers, il entre « en crise ». 
L'absence des parents et surtout de sa maman même pendant un temps bref lui est insupportable et provoque une effusion de larmes. Cette absence, en effet, le rend anxieux et l'angoisse. Il est donc important, si votre activité vous contraint à vous absenter quotidiennement, que votre enfant soit confié à une éducatrice confirmée qui saura le rassurer, le réconforter. Il pourra alors attendre sereinement votre retour. 

MagaZEN : Peut-on parler de la peur de l'étranger ?  
J.V :  Oui, mais pas seulement. L'enfant redoute surtout que son parent le quitte et qu'il le perde à jamais. Sa maman est son repère : elle est celle qui le console, qui lui apporte la sécurité et la tendresse. Ce qui explique sa crainte d'en être séparé. 

MagaZEN : Combien de temps dure l' « angoisse du 8e mois » ?  
J.V :  Selon les enfants, cette période d'angoisse varie tant sur la durée que sur l'intensité, son évolution étant propre à chaque enfant. Tout dépend du caractère de celui-ci, certains étant plus anxieux ou plus sociables que d'autres par nature. Elle ne devrait pas cependant dépasser le 10ième mois. 
L'appréhension des parents à confier leur enfant peut aussi accentuer les craintes de celui-ci. Il faut donc qu'ils veillent à être sereins quand ils le confient à un tiers. 

MagaZEN : Quels conseils donneriez-vous afin de mieux vivre cette période ?  
J.V :  Le jeu est un bon moyen de pallier les angoisses. Par exemple, jouer à cache-cache l'habitue peu à peu à voir disparaître l'adulte et surtout réapparaître. Il prend conscience que l'absence visuelle n'est pas synonyme d'abandon. Lui permettre de rencontrer d'autres personnes peut aussi être un bon moyen, par exemple en le faisant garder quelques heures régulièrement. Pour le rassurer, n'hésitez pas à lui laisser un objet familier. Le rituel du « au revoir » est également primordial car cela introduit un repère stabilisant. 
De plus, la communication est très importante : on lui raconte ce qu'on va faire et on insiste sur son retour, on insiste sur le fait qu'on l'aime et qu'on pense à lui.


Joël Vandemoëre, éducateur de jeunes enfants

Partager la newsletter

Pédagogie active > Autres |

le Père-Noël, un personnage

Article du 25 décembre 2014

Le Père-Noël a une place importante dans notre culture européenne. Investi par les marques comme un argument de vente, il est partout et rencontre un succès fou dans l'imaginaire des enfants ! Pourtant, quand la rencontre réelle se fait, elle ne se passe pas toujours très bien et peut provoquer chez les enfants des réactions étonnantes : pleurs, crises et angoisses ! Pourquoi le Père Noël provoque-t-il des sentiments aussi contradictoires chez les enfants ? Et surtout quelle attitude adopter face à sa légende ?

Depuis de nombreuses années, pour les enfants, le Père Noël est cet incroyable gros bonhomme vêtu de rouge et blanc, avec sa longue barbe, son bonnet, ses rennes et surtout son immense hotte remplie de cadeaux qui font rêver les uns et les autres. 
Pourquoi ce personnage créé par les adultes reste-t-il un fantasme pour les enfants ?  
Ils le voient partout dans les livres, à la télévision, dans les catalogues de jouets ; il est au centre de toutes les discussions, mais face à la réalité tout se complique... 
La photo sur les genoux du Père Noël dans les centres commerciaux peut se révéler déstabilisante. Cet homme si inaccessible se transforme en un géant coloré à la présence imposante, voire traumatisante. Le Père Noël impressionne nettement moins en photo ou dans les livres car l'enfant se sent proche de lui. Il admire son fabuleux travail de distribution de cadeaux mais il n'en a pas peur car il reste imaginaire. 
Faire croire à votre enfant que l'homme du centre commercial est le vrai Père Noël peut s'avérer angoissant pour lui. Il peut être préférable de laisser ce « géant aux cadeaux » dans les livres et dans ses rêves. 
De cette façon, lorsque votre enfant découvrira que le Père Noël n'est qu'une légende, il se sentira moins trahi par ces adultes qui se seront déguisés pour lui ressembler. Le Père Noël doit rester cet homme incroyable que personne ne voit, qui distribue discrètement les cadeaux et qui ne vit que dans les livres. 
Rien ne vous empêche de nourrir la légende du Père Noël par des contes, des discussions avec votre enfant ; mais passer sans précaution du rêve à la réalité est bien trop impressionnant pour lui et souvent très brutal. Il vous appartient de le préparer à ce passage. 
Une part de rêve entoure cet homme synonyme d'enfance et d'imaginaire : rien ne nous oblige à rendre ce rêve concret trop rapidement !

Partager la newsletter

Sélection Zazzen > 0 - 3 ans |

cadeaux de Noël

Article du 18 décembre 2014

Noël approchant à grand pas, trouver des idées de cadeaux pour les enfants n'est pas toujours si évident ! Le MagaZEN vous donnes quelques pistes dans cette sélection de jeux et jouets classés par âges, adaptés au développement de l'enfant, respectueux de ses capacités et facilitant la concentration.

3-6 mois :  
Coffret des 4 mobiles à réaliser soi-même  

(disponible chez Nature et Découvertes,  http://www.natureetdecouvertes.com  - 34,95€) 
Ces mobiles d'inspiration Montessori sont adaptés aux différents stades de développement du tout petit. Par leur délicatesse et leur fluidité de mouvement ils s'adaptent à l'évolution de la vue ainsi qu'au développement de l'observation de l'enfant. 

6-12 mois :  
Boîte de notion de permanence de l'objet 

(disponible chez Nature et Découvertes,  http://www.natureetdecouvertes.com  - 29,95€) 
Cette boîte sert principalement d'outil pour aider à travailler sur la notion d'apparition/disparition (permanence de l'objet) qui est particulièrement importante autour des 8 mois. Il permet également au tout petit de développer sa coordination entre l'œil et la main. 

12-18 mois :  
La maison des boules  

(Vilac, disponible chez le Bonhomme de bois  http://www.bonhommedebois.com  - 39,95€) 
Il s'agit d'un grand classique pour les enfants ! Entièrement en bois, les boules descendent le toboggan et font sonner la petite clochette située en bas de celui-ci. Ce jeu permet de travailler sur la coordination entre l'œil et la main. 

18-24 mois :  
Tap Tap encastrement 

(disponible chez Oxybul,  http://www.oxybul.com  - 18,90€) 
Cette activité permet à l'enfant de travailler la précision de son geste (taper avec le marteau) et de découvrir les premiers encastrements. Il expérimente ainsi le lien de cause à effet. 

2-3 ans :  
Puzzles primo ours  
  
(disponible chez Nature et Découvertes,  http://www.natureetdecouvertes.com  - 8,95€) 
Ce coffret de puzzles contient 3 niveaux de difficultés afin de permettre à l'enfant de progresser en douceur tout en développant son langage autour des animaux dessinés sur les pièces. 

3-6 ans :  
La malle à instruments  
  
(disponible aux éditions Fuzeau,  http://www.fuzeau.com  - 68,80€) 
Avec des sonorités agréables et un matériel adapté aux plus jeunes, ces instruments offrent une initiation parfaite à la musique. Tout en matière noble, ils permettent une réelle découverte ludique et pédagogique des sons. 

Le circuit correspondance train/bus 
  
(Brio, disponible chez le Bonhomme de bois,  http://www.bonhommedebois.com  - 59,95€) 
Un grand classique à un âge où la manipulation et la création sont les maîtres mots ! Sur le thème des transports, ce circuit permet à l'enfant de construire un parcours selon ses envies. 

6-9 ans :  
Mallette mon petit chef  
  
(Djéco, disponible chez le Bonhomme de bois,  http://www.bonhommedebois.com  - 27,95€) 
A un âge où participer aux activités de la famille est dans l'intérêt de l'enfant, cette petite mallette lui permettra de cuisiner avec vous, avec un matériel adapté à son âge ! La cuisine est une activité ludique qui donne des notions concrètes à l'enfant (peser, mesurer, etc.). 

Sables colorés Arc-en-ciel de poissons 
  
(Djéco, chez le Bonhomme de bois,  http://www.bonhommedebois.com  - 14,95€) 
Une activité manuelle et créative avec des cartes à décorer à l'aide de sables colorés ! Afin d'alterner avec les indémodables pâtes à modeler et pâtes à sel, le sable offre une réelle « sensorialité » et donne aux enfants la possibilité de découvrir une nouvelle manière de créer. 

9-12 ans :  
La découverte de la forêt en coffret 
  
(disponible chez Nature et Découvertes,  http://www.natureetdecouvertes.com  - 24,95€) 
A un âge où la curiosité est insatiable, ce coffret permet aux enfants de découvrir la nature par les sens : patience, observation et ludique. Cette activité autour de la faune et la flore est une exploration de la nature. 

Livre Mission Top Secret  
  
(disponible chez Oxybul,  http://www.oxybul.com  - 13,21€) 
Ce livre-jeu offre à l'enfant la possibilité de voyager à travers les époques et les pays tout en répondant à des énigmes précises et ludiques ! Une réelle mission à accomplir tout en apprenant !

Partager la newsletter

Zazoom > Autres |

la boîte à voeux

Article du 10 décembre 2014

Votre enfant a beaucoup d'envies ? Apprenez-lui que l'on ne peut pas tout obtenir tout de suite avec la boîte à vœux ! Voici comment la construire simplement avec lui afin d'y conserver le plus précieux des trésors : ses souhaits !

Le matériel :  
• Un bocal ou une jolie boîte 
• Des petits papiers 
• Une jolie étiquette 
• Éventuellement des petites paillettes ou des rubans 
• Un peu de patience…! 
Décorez votre bocal ou boîte précieusement choisi(e) avec des rubans, des paillettes, ou ce dont vous voulez. 
Collez-y une jolie étiquette sur laquelle sera écrit le mot « vœux ». 
Votre enfant n'a alors plus qu'à inscrire sur un petit papier son souhait et le glisser dans son bocal ! 

Nos conseils :  
Ayez toujours un petit papier sur vous pour pouvoir y inscrire le souhait que votre enfant formule quel que soit le lieu (supermarché, magasin de jouets…). Lorsqu'il vous explique qu'il désire un jouet, inscrivez avec lui le nom de cet objet, et une fois rentrés à la maison, laissez-le glisser son petit papier dans le bocal à vœux ! A l'approche de Noël, anniversaire ou toute autre occasion, piochez parmi les vœux (assurez-vous que le jouet inscrit est toujours adapté à ses envies et capacités) ! De cette façon il comprendra qu'il ne peut pas obtenir tout ce dont il désire dans l'immédiat mais qu'avec un peu de patience tout peut arriver ! 
Il se sent ainsi écouté dans son envie, compris dans son besoin et accompagné dans la gestion de la patience ! 

Déjà tout prêt !  
Vous pouvez trouver dans la collection Avenue Mandarine ( http://www.avenue-mandarine.com ) « L'arbre à vœux », sur le même principe que décrit ci-dessus, l'enfant inscrit son souhait sur un petit bout de papier et l'accroche sur le petit arbre !

Partager la newsletter