Les derniers articles

Pédagogie active > 0 - 3 ans |

il ne veut que les bras

Article du 14 novembre 2015

Entre sa naissance et 3 ans, votre enfant devient autonome, il se détache de vous et veut découvrir par lui-même le monde qui l'entoure... par lui-même ? Pas toujours ! Il arrive qu'il ait besoin de votre présence rassurante et de vos bras ! Il y a en effet des moments où les enfants ne veulent qu’être dans les bras rassurants de l’adulte, pourquoi ? Que répondre ?

De nombreux artistes de par le monde, anonymes ou célèbres, ont représenté l’enfant porté dans les bras de leur mère. Ces représentations de l’enfant nous rappellent combien cette pratique est universelle et répond à un besoin de l’enfant.

Durant la grossesse, le bébé est au chaud, nourri en continu par le cordon ombilical et surtout bercé par les mouvements du corps de la maman dans le liquide amniotique.
Dès sa naissance, l'enfant perd cette sensation dite de contenance pour découvrir l’apesanteur.

Retrouver les sensations ressenties in-utero vont alors devenir, pour le nourrisson, une source de réconfort, notamment lors du portage dans les bras qui lui rappelle sa vie utérine.

Il est donc important de comprendre que le tout petit enfant ne fait pas de « caprices » lorsqu'il réclame d’être dans vos bras mais qu’il recherche une sécurité affective que le psychologue Bowlby qualifiait « d'attachement comme système motivationnel » appelé parfois « holding ».


Vers 8 mois, votre enfant franchit une nouvelle étape et commence à acquérir le concept de permanence de l'objet. Le concept de permanence de l’objet défini par Piaget concerne l’existence d’un objet fixe, permanent. Par la construction de cette permanence, l’enfant admet qu’un objet continue d’exister même s’il n’est plus dans son champ perceptif.

Cette période est une grande source d'angoisse pour votre enfant qui manifeste encore de temps en temps une peur de l'abandon et a un réel besoin d’être dans les bras d’un adulte connu. L'adulte, vous, devient à ce moment-là le lien sécurisant entre lui et le monde extérieur.


Un peu plus tard, votre enfant, lors de ses expérimentations, développe son autonomie et vous montre qu'il n'a pas constamment besoin de vous. Il faut l'encourager dans cette voie tout en gardant une présence physique et psychologique afin de perpétuer autour de lui une sensation de sécurité doublée de confiance en lui.

Plus l'adulte est présent et joue son rôle de soutien, plus l'enfant peut développer son indépendance, en toute sérénité. A contrario, si l'enfant ne se sent pas en sécurité, il va ressentir un sentiment d’insécurité et être encore davantage demandeur d’être pris dans les bras. Son autonomie va donc naître de son besoin de dépendance dès ses premiers mois de vie afin de pouvoir ensuite faire son chemin sous le regard et avec la présence bienveillante de l'adulte.

 
Il n'y a jamais « trop de bras ». A certains moments, vous êtes moins disponible et votre enfant doit l’accepter sinon le comprendre. En revanche il faut garder en tête qu'un enfant ne reçoit jamais trop d'affection et de présence. Prenez le dans vos bras : vous comblerez son réservoir affectif et renforcerez sa confiance en lui !

Anne-Sophie Chaunu, conseillère en pédagogie et éducatrice de jeunes enfants

Partager l'article